La guerre des Clans Warriors - Forum RPG

© Thème Estival 1 par Bright et Spirit| PA installée par Bright | Règlements, HDC, EVENTs et formulaires par le staff de LGDCW, tout plagiat partiel ou total strictement interdit.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petite Mouette
Félin Légendaire
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 19
Localisation : Pouponnière *ou en train d'espionner l'antre de la guérisseuse :3*

Feuille de personnage
Relations: Mon Clan ♥
Description physique: Brune tigrée aux yeux bleus
Puff: Spirit *ou wet x)*

MessageSujet: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Lun 14 Juil - 15:50

« Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »

Liens utiles ♥:
 


Cœur de Cerf était devenu le mentor de Nuage de Nénuphar le matin-même, et désormais, ils se trouvaient à parcourir le territoire côte à côte, filant jusqu’à la Combe Sablonneuse. Lorsque celle-ci lui avait demandé par quoi ils commenceraient, le guerrier ne lui avait rien répondu, et s’était contenté de l’intimer à le suivre. Une fois les deux chats arrivés dans la clairière entourée d’arbres et recouverte de sable, le matou roux s’arrêta, puis s’assit tranquillement. Pendant le trajet, il avait eu le temps de réfléchir à ce par quoi il allait commencer. Après tout, Nuage de Nénuphar avait déjà eu un mentor, elle avait donc certainement déjà appris des choses, et Cœur de Cerf devait savoir où elle en était. C’est pourquoi il avait choisi de prendre le temps de discuter, afin de ne pas répéter inutilement ce qu’elle connaissait déjà. Quand celle-ci s’installa à son tour, le guerrier lui fit un signe de tête, devinant qu’elle se demandait ce qu’il allait se passer, avant de l’interroger :

« Nuage de Nénuphar, avant de commencer quoi que ce soit, j’aimerais savoir ce que tu as déjà fait avec Perle de Nacre. Tu as sûrement déjà visité le territoire… Tu sais où se trouvent toutes les frontières ? Tu as appris à reconnaître les différentes odeurs ? À grimper ? Et la chasse, tu en es où ? Rongeurs, oiseaux, écureuils, lapins, qu’as-tu appris ? »

Bien sûr, Cœur de Cerf avait décidé de se concentrer d’abord sur les fondamentaux, sur la survie du Clan. Il était à son sens inutile de savoir se battre si on ne se nourrissait pas correctement, raison pour laquelle les techniques de combat viendraient plus tard, quand la novice serait alors également plus musclée, de par ses entraînements. Il attendait patiemment la réponse de sa nouvelle apprentie, puis débuterait par un petit exercice pour tester son odorat. Ensuite, ils chasseraient un moment, car la chatte grise ne devait pas encore avoir mangé. Et enfin, si l’énergie ne lui manquait pas, ils se rendraient ensemble au Grand Sycomore, afin que la jeune chatte se muscle un peu en s’entraînant à grimper. Réalisant alors que la journée promettait d’être longue, il espérait ne pas décourager Nuage de Nénuphar dès le premier jour. Admettant s’être lui-même énormément entraîné après avoir reçu son nom d’apprenti, il n’ignorait pas que ce n’était pas le cas de tous les jeunes. Et pourtant, il devinait que la novice souhaitait rattraper son retard. Inquiet, il ajouta :

« Ah et… Nuage de Nénuphar, si je t’en demande trop, n’hésite surtout pas à me le dire. »

Lui jetant un coup d’œil bienveillant, il avait prononcé ces mots avec sincérité. Ne désirant pas l’angoisser, ni l’essouffler par toutes ses questions, il s’allongea dans le but de détendre l’atmosphère. Il voulait la préserver de ses forces. Tout en guettant sa réponse, Cœur de Cerf s’ouvra à ce qui se trouvait aux environs. Une douce brise venait caresser son pelage soyeux, ébouriffant quelques touffes de poils et s’engouffrant vers sa peau lisse. La lumière émanant du disque d’or qui irradiait le ciel se propageait sur sa fourrure en un millier de flammes éblouissantes, l’englobant de sa chaleur réconfortante, tandis que les quelques volutes de nuages blancs se reflétaient dans ses iris. Ses coussinets roses, posés contre la terre, palpaient les grains de sable clair, et le guerrier s’imaginait se rouler dans l’humus des sous-bois avec délice. Dans cette ambiance de tranquillité, le chant harmonieux des oiseaux venait ajouter une touche de magie, qui finit par rendre le mentor fraîchement nommé totalement serein. À l’écoute, il était totalement disposé à échanger avec Nuage de Nénuphar, dont il attendait toujours la réponse…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Nénuphar
Félin célèbre
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 17
Localisation : Perdue quelque part dans la forêt...

Feuille de personnage
Relations: soeur adoptive d'Étoile d'Hibiscus et amie de Bright xD // Coeur de Cerf est mon mentor et futur compagnon
Description physique: petite chatte au pelage gris soyeux et aux yeux vairons avec de très longues griffes
Puff: Nénuphy

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Jeu 17 Juil - 8:59

Nuage de Nénuphar était devenue l'apprentie de Coeur de Cerf ! Dès la fin de la cérémonie, il l'avait emmenée en sortie. Le matou n'avait pas répondu à son apprentie, qui lui avait demandé par quoi ils allaient commencer, et s'était contenté de filer en direction de la Combe Sablonneuse. Après une folle course à travers les arbres, ils étaient enfin arrivés. Coeur de Cerf s'assit tranquillement dans le sable, aussitôt imité par Nuage de Nénuphar. La jeune chatte aux yeux vairons se demandait ce que son mentor attendait... Elle voulait commencer l'entraînement tout de suite afin de rattraper son retard. Perle de Nacre, sa chère mentor défunte, n'avait pas eu le temps de lui enseigner beaucoup de techniques de chasse et de combat... L'apprentie devait admettre que, si elle semblait avoir un don pour déstabiliser ses adversaires, elle n'était pas très douée devant des proies. Heureusement, Coeur de Cerf était un grand chasseur. C'était sûrement pour cela que sa sœur, Étoile d'Hibiscus, avait choisi ce matou-là pour être son mentor. Ronronnant au souvenir de sa dernière partie de chasse, Nuage de Nénuphar posa ses yeux dissemblables sur son mentor. Le beau mâle roux lui fit un signe de tête, devinant probablement ses interrogations. Puis il miaula :

- Nuage de Nénuphar, avant de commencer quoi que ce soit, j'aimerais savoir ce que tu as déjà fait avec Perle de Nacre. Tu as sûrement déjà visité le territoire... Tu sais où se trouvent toutes les frontières ? Tu as appris à reconnaître les différentes odeurs ? À grimper ? Et la chasse, tu en es où ? Rongeurs, oiseaux, écureuils, lapins, qu'assez-tu appris ?

Nuage de Nénuphar resta bouche bée. Son mentor semblait tellement... Enfin, il avait l'air stressé. Mais Nuage de Nénuphar se dit qu'elle était sa première apprentie et qu'il ne savait pas trop comment s'y prendre... Perdu dans ses pensées, Coeur de Cerf concoctait le programme de la jeune chatte aux yeux vairons. Détection d'odeurs, chasse, escaladé... Le matou avait des idées pleins la tête. Mais il ajouta brusquement, prévoyant :

- Ah, et... Nuage de Nénuphar, si je t'en demande trop, n'hésite surtout pas à me le dire.

Nuage de Nénuphar sourit. Comment lui expliquer qu'il ne pourrait jamais lui en demander trop ? La jeune apprentie avait une détermination surprenante. Elle tenait absolument à s'entraîner plus dur que quiconque, pour s'améliorer et faire plaisir à son mentor.

- Ne t'inquiète pas, Coeur de Cerf, répondit-elle. Je suis plus résistante que tu ne le penses... Pour répondre à ta longue série de questions, je connais très bien notre territoire, je reconnais la plupart des odeurs de proies, je connais quelques techniques de combat, mais pas beaucoup, je n'ai jamais tenté d'escalader un arbre et je ne sais pas chasser.

La jeune minette rectifia :

- Enfin, je sais en théorie comment attraper des souris et des oiseaux, mais en pratique c'est une autre histoire.

Nuage de Nénuphar se tut en dévisageant Coeur de Cerf. Elle avait vraiment hâte de cesser de parler et de se lancer dans son entraînement...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                    Merci à ma grande Félie !!!


Autre signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Mouette
Félin Légendaire
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 19
Localisation : Pouponnière *ou en train d'espionner l'antre de la guérisseuse :3*

Feuille de personnage
Relations: Mon Clan ♥
Description physique: Brune tigrée aux yeux bleus
Puff: Spirit *ou wet x)*

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Jeu 17 Juil - 15:27

Tout au long de l’interrogatoire qu’avait effectué Cœur de Cerf, le visage de la novice grise avait été parcourut par diverses réactions. Avant que le guerrier ne commence à parler, celle-ci semblait perdue dans des souvenirs heureux, ronronnant doucement. Ensuite, certainement prise au dépourvu par le nombre de questions que lui avait posé son mentor, sa surprise transparut. Pourtant, après la dernière réplique du matou, Nuage de Nénuphar sourit, puis dit d’un air déterminé :

« Ne t'inquiète pas, Cœur de Cerf. Je suis plus résistante que tu ne le penses... Pour répondre à ta longue série de questions, je connais très bien notre territoire, je reconnais la plupart des odeurs de proies, je connais quelques techniques de combat, mais pas beaucoup, je n'ai jamais tenté d'escalader un arbre et je ne sais pas chasser. »

Le guerrier se sentit un peu gêné, mais il était surtout rassuré par la réponse confiante de son apprentie. À présent, il savait ce qu’il leur faudrait travailler. Nuage de Nénuphar paraissait avoir acquis de bonnes bases auprès de Perle de Nacre, même si Cœur de Cerf était étonné qu’elle ne sache pas grimper. Cette technique, propre au Clan du Tonnerre, était particulièrement utile lors de la chasse d’un oiseau ou d’un écureuil. Enfin, ce n’était pas bien grave, et le chat roux était sûr que la jeune chatte apprendrait vite. Celle-ci ajouta d’ailleurs :

« Enfin, je sais en théorie comment attraper des souris et des oiseaux, mais en pratique c'est une autre histoire. »

Suite à ces mots, la minette se tut, attendant apparemment quelque chose. Cœur de Cerf, amusé, remua légèrement les moustaches, avant de lui répondre :

« Ne te fais pas de souci pour ça, on prendra le temps qu’il faudra pour que tu y arrives. »

Finalement, il lui adressa un clin d’œil rassurant, puis se leva et l’invita à le suivre. Les deux chats s’engouffrèrent un peu plus profondément dans la forêt, avant de s’arrêter à nouveau. Le mentor demanda alors à sa nouvelle protégée :

« Que sens-tu ? »

Lui laissant le temps de bien se concentrer, Cœur de Cerf mit également son odorat en éveil. Se laissant envahir par les parfums environnants, il remarqua alors pour la première fois à quel point l’odeur de son apprentie était envoûtante. À la fois douce et attirante, elle l’enivrait jusqu’à presque lui embrouiller le cerveau. Perturbé, le chat roux mit un certain temps à se reprendre. Finalement, il capta le fumet ancien d’un renard, à en juger remontant à quatre jours, ainsi que la peur d’un lapin se terrant entre les racines d’un arbre. Celui-ci avait sentit les deux chats, pour lesquels il serait donc impossible de l’attraper. Cependant, un autre rongeur se trouvait là, bien caché sous une grosse touffe d’herbe, et très occupé à grignoter son repas. Cœur de Cerf espéra que la novice remarque sa présence avant que le mulot ne décampe. Il leva la queue, faisant signe à Nuage de Nénuphar de chuchoter. Discret, il attendait la réponse de la jeune chatte grise, tout en remerciant le Clan des Étoiles de ne pas avoir donné une bonne vue aux mulots, qui auraient sinon aperçut sa fourrure flamboyante à des longueurs de distance.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Nénuphar
Félin célèbre
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 17
Localisation : Perdue quelque part dans la forêt...

Feuille de personnage
Relations: soeur adoptive d'Étoile d'Hibiscus et amie de Bright xD // Coeur de Cerf est mon mentor et futur compagnon
Description physique: petite chatte au pelage gris soyeux et aux yeux vairons avec de très longues griffes
Puff: Nénuphy

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Dim 20 Juil - 16:05

Nuage de Nénuphar attendait patiemment la réponse de son mentor. Elle avait l'impression que de la gêne émanait du félin. Heureusement, Cœur de Cerf agita les moustaches, l'air amusé, puis miaula de sa douce voix rassurante :

« Ne te fais pas de souci pour ça, on prendra le temps qu’il faudra pour que tu y arrives. »

Le mâle roux cligna d'un œil à l'intention de la novice, qui se sentit aussitôt confiante. Décidemment, ce guerrier avait tout pour être un mentor formidable, Nuage de Nénuphar le pensait déjà. Il lui plaisait beaucoup. Sa façon de parler, l'attention qu'il lui portait... L'apprentie ressentait une émotion qu'elle n'aurait pu décrire. Comme si... elle était précieuse pour quelqu'un, comme si elle méritait qu'on fasse attention à elle. Abandonnée à la naissance, la petite chatte n'avait jamais connu l'affection entre les membres d'une même famille. Evidemment, elle était heureuse avec ses amies et sa sœur adoptive ! Mais Cœur de Cerf lui apparaissait différemment. C'était donc cela, un mentor ? Un chat dont la présence rendait tout captivant ?

Perdue dans sa douce rêverie, Nuage de Nénuphar aperçut à peine le félin roux se lever et lui faire signe de le suivre. Reprenant conscience de ce qu'elle devait faire (à savoir suive son mentor), elle s'engouffra à sa suite dans les profondeurs de la forêt... Un peu plus loin, les deux chats s'arrêtèrent. La novice reprit sa respiration avant de tourner la tête vers Cœur de Cerf. Son mentor humait l'air, attentif à la moindre senteur. Finalement, il lui murmura :

« Que sens-tu ? »

Nuage de Nénuphar se concentra et inspira profondément. Elle ne jugea pas utile d'informer son mentor qu'elle le sentait, lui, et qu'elle se sentait aussi. D'ailleurs, son mentor portait une odeur étrange sur lui... En plus de son délicieux parfum de feuilles et de félin, l'apprentie avait détecté une effluve acide, presque douloureuse. La novice était intriguée. Mais un autre parfum de la forêt la détourna de son mentor...

«Un renard...» songea Nuage de Nénuphar.

L'odeur écoeurante du prédateur roux était ancienne. La petite chatte grise remarqua aussi le fumet d'un lapin apeuré, mais elle se rappelait les leçons de Perle de Nacre... Impossible d'attraper un lapin s'il vous a senti ! Nuage de Nénuphar tenta de percer les moindres effluves de la forêt, quand elle remarqua que Cœur de Cerf lui faisait signe de ne pas faire de bruit. Tout devint clair pour la novice : un mulot ! Il se tenait là, caché sous une grosse touffe d'herbe. Nuage de Nénuphar voyait que son mentor attendait sa réponse, alors elle tenta de réprimer son envie de sauter sur le rongeur et souffla :

«Je sens la trace d'un renard, mais elle doit remonter à plusieurs jours... Il y a aussi un lapin, et un mulot ! Dis, Cœur de Cerf... Je peux essayer de l'attraper ?»

Nuage de Nénuphar voulut rajouter quelque chose, mais elle se ravisa. Tant qu'elle n'aurait pas reconnu l'étrange odeur qui émanait de son mentor, elle ne dirait rien. Elle était toutefois assez mal à l'aise... Cette odeur... La novice ferma les yeux sans attendre la réponse du matou roux.

«Une infection ! Mais... Est-ce vraiment lui qui sent comme ça ? Est-il blessé ?» pensa la novice, alarmée...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                    Merci à ma grande Félie !!!


Autre signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Mouette
Félin Légendaire
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 19
Localisation : Pouponnière *ou en train d'espionner l'antre de la guérisseuse :3*

Feuille de personnage
Relations: Mon Clan ♥
Description physique: Brune tigrée aux yeux bleus
Puff: Spirit *ou wet x)*

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Ven 25 Juil - 18:51

Tandis que la chatte grise portait son attention sur son odorat, Cœur de Cerf sentit la confiance qui émanait d’elle. Nuage de Nénuphar avait l’air de s’estimer en sécurité entre les pattes du guerrier roux, ce qui fit naître une chaleur réconfortante au cœur de son âme. Le jeune mentor éprouvait un besoin féroce de protéger sa nouvelle novice, quoi qu’il advienne. Aussi étrange que cela puisse paraître, le lien qui se tissait peu à peu entre eux deux était d’une toute autre nature que celui unissant d’habitude un mentor à son apprenti…

Alors que le matou s’était laissé distraire par cette joie tenace qui s’était emparée de lui, il remarqua la surprise de Nuage de Nénuphar, lorsque celle-ci huma un fumet peu habituel. Ignorant ce dont il s’agissait, Cœur de Cerf se concentra à nouveau, jusqu’à renifler lui-aussi ce parfum suspect. Il s’agissait en fait d’un effluve vif et piquant, qu’il s’étonna de ne pas avoir perçu plus tôt. Soudain, il réalisa que ça venait de lui. En effet, le matin-même, trop agité à l’idée de se voir confier sa première novice, il s’était lissé le pelage perdu dans ses pensées, ne relevant de ce fait pas le goût âpre qui s’était déposé sur le bout de sa langue.

Vérifiant d’un rapide regard son coussinet duquel il avait enlevé une épine le jour précédent, il comprit que l’infection l’avait gagné. Pourtant, elle n’était que bégnine, et ne méritait pas d’interrompre l’entraînement. Résolu, le guerrier se décida à aller rendre visite à la guérisseuse du Clan sitôt que la journée se terminerait. Le chat roux jeta un œil à Nuage de Nénuphar, afin de s’assurer qu’elle n’ait pas regardé sa moue frustrée. À cet instant, il constata qu’elle s’était appliquée à l’exercice, fronçant le museau, certainement à cause de la senteur de renard. Finalement, après avoir examiné tout ce qui flottait dans l’air, la jeune chatte répondit :

« Je sens la trace d'un renard, mais elle doit remonter à plusieurs jours... Il y a aussi un lapin, et un mulot ! Dis, Cœur de Cerf... Je peux essayer de l'attraper ? »

À ces mots, la novice ferma les yeux, laissant croire à son mentor qu’elle était impatiente. Celui-ci la félicita en lui déposant doucement la queue sur son dos. Fier d’elle, car elle avait su déceler tout ce qu’il fallait, il n’hésita pas à lui donner son accord pour le mulot. Ayant hâte de voir ce dont elle était capable, il lui murmura à l’oreille :

« Montre-moi ce que tu sais faire ! »

Consciencieux, Cœur de Cerf se façonna à l’esprit la position parfaite pour la chasse aux mulots, attendant de voir son apprentie à l’œuvre. Aplati contre le sol, avançant légèrement, à pas feutrés, la queue relevée, ramassant tout le poids sur l’arrière-main pour finalement bondir, voilà comment il fallait procéder. Le guerrier roux était curieux, mais également serein. Il savait au fond de lui, sans même n’avoir jamais vu Nuage de Nénuphar chasser, qu’elle en avait les capacités. Retenant néanmoins son souffle, il se réprimanda intérieurement de stresser pour elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Nénuphar
Félin célèbre
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 17
Localisation : Perdue quelque part dans la forêt...

Feuille de personnage
Relations: soeur adoptive d'Étoile d'Hibiscus et amie de Bright xD // Coeur de Cerf est mon mentor et futur compagnon
Description physique: petite chatte au pelage gris soyeux et aux yeux vairons avec de très longues griffes
Puff: Nénuphy

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Sam 2 Aoû - 16:15

A la grande joie de Nuage de Nénuphar, Coeur de Cerf posa sa queue sur son dos. Elle avait vu son mentor examiner sa patte et elle savait qu'elle ne devait plus s'en faire au sujet de l'odeur d'infection qu'elle avait sentie. Le guerrier semblait fier de l'odorat de son apprentie et lui murmura à l'oreille :

« Montre-moi ce que tu sais faire ! »

Morte de stress, Nuage de Nénuphar lança un regard affolé sur son cher mentor. Elle ne voulait pas le décevoir ! Alors elle cligna des paupières afin de se rappeler l'enseignement de Perle de Nacre -et les conseils de sa cheffe, témoin des difficultés de l'apprentie pour la chasse. La position idéale lui revint à l'esprit, en partie en tout cas. Elle devrait se faire discrète... comme un mulot. La novice prit une profonde inspiration. Jamais elle ne décevrait Coeur de Cerf... Elle s'en fit la promesse.

Nuage de Nénuphar s'aplatit sur le sol et commença à avancer, pas à pas, le plus silencieusement possible. Mais elle se rendit vite compte de son erreur et releva lentement sa queue, qu'elle avait laissé traîner. Elle était parée à attraper sa proie... La novice se prépara à bondir. Mais la peur la pétrifiait, l'empêchant de faire le moindre mouvement. C'est alors qu'elle sentit le beau regard ambré de Coeur de Cerf la fixant avec bienveillance. Cela la remplit d'un sentiment de bien-être et... se ramassant sur elle-même, elle bondit sur le mulot et lui assèna un coup de patte fatal. Étourdi, le rongeur ne réagit pas lorsque le félin lui enfonça ses crocs pointus dans la nuque. Folle de joie, Nuage de Nénuphar se tourna vers son mentor.

« Coeur de Cerf ! J'ai réussi ! »

L'apprentie se précipita vers le beau matou sans attendre de réponse et vint presser son museau contre le sien.

« C'est grâce à toi, Coeur de Cerf. Merci, merci du fond du coeur ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                    Merci à ma grande Félie !!!


Autre signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Mouette
Félin Légendaire
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 19
Localisation : Pouponnière *ou en train d'espionner l'antre de la guérisseuse :3*

Feuille de personnage
Relations: Mon Clan ♥
Description physique: Brune tigrée aux yeux bleus
Puff: Spirit *ou wet x)*

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Dim 3 Aoû - 10:07

Tandis que Cœur de Cerf se sentait frémir pour sa protégée, il sentit le regard de celle-ci se poser sur lui, comme si elle cherchait quelque chose d’apaisant sur quoi se raccrocher. Elle-aussi semblait tendue. Il était vrai qu’un moment plus tôt, elle avait avoué ne pas avoir encore totalement acquis les bases de la chasse. Pourtant, elle fit de son mieux. La novice se concentra un instant, prit le temps de réfléchir et d’inspirer profondément, avant de se mettre en position. Elle commença ensuite à se rapprocher de la proie, et le jeune guerrier retint son souffle. Il admira l’élégance de ses mouvements, la grâce avec laquelle Nuage de Nénuphar se faufilait jusqu’à son but. Néanmoins, l’apprentie avait oublié une chose importante, elle laissait traîner sa queue sur le sol. Avant même que le rongeur ne perçoive ces vibrations, la jeune chatte rattrapa son erreur. Elle était enfin suffisamment près du mulot pour pouvoir l’attraper d’un bond. Cependant, quelque chose la stoppa, et le mentor se crispa, lui intimant mentalement de sauter immédiatement, sinon le gibier s’en irait. C’est ce qu’elle fit. La minette grise s’élança droit sur le futur repas de son Clan, puis lui asséna un coup de griffe mortel. Finalement, elle planta sèchement ses dents immaculées dans le cou de son butin, et se tourna à nouveau vers le matou roux. Là, elle s’exclama :

« Cœur de Cerf ! J'ai réussi ! »

À peine eut-elle exprimé sa joie, que déjà elle fonça vers son mentor, touchant son nez du bout du sien. Le jeune guerrier se sentit alors étourdi, perturbé par ce contact chaleureux. Il sentit alors la pression retomber d’un coup, mais également le bonheur de l’avoir vue atteindre son but, et surtout, une sensation nouvelle et bien étrange. Une sorte de tendresse débordante. Le tirant de son nuage, Nuage du Nénuphar poursuivit :

« C'est grâce à toi, Cœur de Cerf. Merci, merci du fond du cœur ! »

Le chat roux se demanda ce qu’il avait bien pu faire. Il n’avait fait que la regarder et l’encourager intérieurement. À moins qu’elle ait perçu sa foi en elle. En tous les cas, le guerrier ne s’attribuait pas le mérite de la réussite de son apprentie. Toutes les qualités étaient en elle. Fier et époustouflé par celle qui attirait à présent toute son attention, il lui murmura :

« Non, Nuage du Nénuphar, c’est toi qu’il faut féliciter. Tu as été magnifique ! »

Retenant un coup de langue affectueux, Cœur de Cerf émit tout de même un doux ronronnement. Il était heureux. Cependant, la journée n’était pas encore terminée. Alors il décida de continuer l’entraînement. S’écartant gentiment de sa novice, il examina le rongeur, puis interrogea sa cadette :

« Alors, que fait-on, maintenant, de notre mulot ? »

S’attendant à une réponse des plus loyale, il savait que la chatte grise lui dirait de l’enterrer pour l’amener au Camp plus tard. Mais le guerrier n’en n’avait pas l’intention. Il savait que Nuage de Nénuphar n’avait rien avalé le matin-même, et il souhaitait qu’elle prenne des forces avant de poursuivre. De plus, leur première journée en commun ne devait pas obligatoirement servir le Clan. La Saison des Feuilles Vertes battait son plein, et la pile de gibier ne devait pas manquer de pièces de viandes. De toute manière, les membres claniques avaient le droit de se nourrir de leurs trouvailles, s’ils n’étaient pas en patrouille de chasse. Alors même si le Clan passait avant tout, manger ce rongeur n’était pas contraire au Code du Guerrier. Voilà pourquoi Cœur de Cerf fit à son apprentie :

« Mange-le. Tu le mérites, c’est tout de même ta première proie avec moi non ? »

Suite à ces mots, il lui adressa un clin d’œil complice, puis s’assit tranquillement pendant qu’elle entamait son repas.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Nénuphar
Félin célèbre
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 17
Localisation : Perdue quelque part dans la forêt...

Feuille de personnage
Relations: soeur adoptive d'Étoile d'Hibiscus et amie de Bright xD // Coeur de Cerf est mon mentor et futur compagnon
Description physique: petite chatte au pelage gris soyeux et aux yeux vairons avec de très longues griffes
Puff: Nénuphy

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Sam 9 Aoû - 17:09

Au moment où son museau effleura celui de Coeur de Cerf, Nuage de Nénuphar sentit une sorte de courant passer entre eux deux, ce qui la fit frissonner jusqu'au bout des moustaches. Le guerrier était si... envoûtant... Grâce à lui, elle avait enfin réussi à attraper une proie ! Elle était persuadée que c'était la présence de son cher mentor qui lui avait donné de la force. La novice se sentait bien aux côtés du matou roux. Alors qu'elle était sur le point de se perdre dans ses pensées et dans les beaux yeux ambrés de celui qui était si important pour elle, la douce voix de Coeur de Cerf retentit délicieusement à ses oreilles :

« Non, Nuage du Nénuphar, c’est toi qu’il faut féliciter. Tu as été magnifique ! »

Magnifique ! Le compliment de son mentor la plongea dans une joie totale. L'apprentie ne s'était jamais sentie aussi heureuse en compagnie de quelqu'un... Était-ce pareil entre tous les mentors et leur apprenti ? Ou est-ce qu'un lien particulier s'établissait entre eux deux ? Nuage de Nénuphar n'aurait pas su le dire.

Coeur de Cerf, qui ronronnait, s'éloigna un peu de Nuage de Nénuphar afin d'examiner sa proie. Puis, il demanda à la novice :

« Alors, que fait-on, maintenant, de notre mulot ? »


Nuage de Nénuphar s'apprêtait à répondre qu'il fallait le ramener au camp pour nourrir ses camarades. Mais son mentor l'arrêta net en lançant :

« Mange-le. Tu le mérites, c’est tout de même ta première proie avec moi non ? »

Nuage de Nénuphar le considéra d'un air étonné. Avait-elle vraiment le droit ? Certes, son ventre gargouillait car elle n'avait pas mangé depuis la veille. Mais son Clan... Bon, la Saison des Feuilles Vertes avait été clémente et le gibier ne manquait pas, après tout. Et puis, elle n'était pas en patrouille de chasse... La novice décida donc qu'elle pouvait manger sa proie sans enfreindre le code du guerrier dès son premier entraînement avec Coeur de Cerf. Elle s'assit et croqua dans la chair tendre du mulot avec délice. Son mentor lui adressa un clin d'oeil complice puis s'installa non loin d'elle. Nuage de Nénuphar mangea quelques bouchées, puis s'arrêta. Elle tourna ses yeux vairons vers Coeur de Cerf puis miaula avec fierté :

« Tiens, Coeur de Cerf. Je t'offre la fin ! »

Ses yeux brillèrent alors qu'elle ajoutait :

« C'est la première proie que je chasse en tant que ton apprentie... ALors j'aimerais que tu manges aussi. Tu dois avoir tout aussi faim que moi ! »

Nuage de Nénuphar ronronna en poussant la proie vers son mentor. Elle espérait vraiment qu'il allait accepter ce cadeau symbolique de son apprentissage avec lui...



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                    Merci à ma grande Félie !!!


Autre signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Mouette
Félin Légendaire
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 19
Localisation : Pouponnière *ou en train d'espionner l'antre de la guérisseuse :3*

Feuille de personnage
Relations: Mon Clan ♥
Description physique: Brune tigrée aux yeux bleus
Puff: Spirit *ou wet x)*

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Mar 19 Aoû - 8:47

Suite aux paroles du guerrier, Nuage de Nénuphar le fixa avec surprise. Apparemment, Cœur de Cerf avait vu juste, son apprentie avait bel et bien l’intention de rapporter sa prise au Clan. Ce comportement responsable était des plus admirables, et le matou roux se sentait fier d’elle. Après avoir réfléchi un moment, la jeune chatte grise se décida finalement à suivre le conseil de son mentor, et entama son premier repas de la journée. Celui-ci, tandis qu’il la regardait se régaler, détailla attentivement son apparence innocente. La novice était d’une beauté absolument renversante aux yeux du chat intéressé. Elle avait un poil soyeux, donnant envie de s’y blottir tendrement. Ses griffes, rentrées, dont la longueur dépassait la moyenne, étaient d’une couleur ivoire réfléchissante. Et son regard… Son regard mi-mielleux, mi-verdoyant, se posant délicatement sur le monde. Cœur de Cerf en était fasciné. Absorbé dans sa contemplation, il remarqua soudain qu’elle tournait la tête de son côté. Figé, il espéra qu’elle n’avait pas perçu l’insistance avec laquelle il la dévisageait. Honteux, il baissa la tête, alors que la minette, emplie de pureté, proposa :

« Tiens, Cœur de Cerf. Je t'offre la fin ! »

Celui-ci, un peu déboussolé, s’apprêtait à refuser, car ayant déjà mangé, il souhaitait avant tout la vigueur de sa protégée, lorsque celle-ci poursuivit :

« C'est la première proie que je chasse en tant que ton apprentie... Alors j'aimerais que tu manges aussi. Tu dois avoir tout aussi faim que moi ! »

Vaincu, Cœur de Cerf accepta d’un signe de tête l’offre de Nuage de Nénuphar, tout en la laissant lui glisser la proie. En deux bouchées, il finit donc le mulot, avant de se lécher savoureusement les babines. En effet, cette pièce de gibier avait un goût particulier. C’était le butin de Nuage de Nénuphar, et le guerrier roux n’avait d’yeux que pour elle. Il s’exclama :

« Merci beaucoup Nuage de Nénuphar, c’était délicieux. »

Il ronronna avec elle, avant de se lever. Il ne devait pas se laisser distraire, il y avait un temps pour tout. Le réconfort était uniquement une fois que l’effort était produit, et les deux membres du Clan du Tonnerre n’avaient pas encore terminé leur tournée. Il leur restait encore une petite session d’escalade à effectuer. Alors le mentor se secoua un peu, faisant ainsi tomber les épines de conifères s’étant accrochées à sa longue fourrure, puis s’approcha de son apprentie. Arrivé à sa hauteur, il posa sa queue sur son dos, puis la dirigea, à ses côtés, vers le sentier menant au Grand Sycomore. Tous deux commencèrent alors à trottiner, pelage contre pelage, à un rythme régulier. Se sentant enveloppé d’une douce chaleur, le matou profita pleinement de cette proximité sur toute la durée du chemin. Le Grand Sycomore se trouvait, en ligne droite depuis la Combe Sablonneuse, entre le Camp et les Rochers aux Serpents. Ainsi ils n’auraient plus à parcourir une trop longue distance en rentrant. Et puis, l’arbre gigantesque arborait d’épaisses branches tout à fait solides, qui ne risquaient pas de se briser. Une fois au bas du tronc noueux, les deux chats s’arrêtèrent. Laissant à la novice le temps de reprendre son souffle, Cœur de Cerf rassembla son poids sur ses pattes arrières, avant de bondir puissamment sur l’écorce. En un seul saut, il se trouvait déjà bien plus haut que les épaules de Nuage de Nénuphar. Il entoura alors l’arbre de ses pattes, les griffes profondément enfoncées sous la surface, puis grimpa sur quelques longueurs de queue de renard. Enfin, quand il se jugea suffisamment en hauteur, il redescendit, pour atterrir non loin de sa protégée. Finalement, il lui miaula :

« As-tu bien observé comment je suis monté ? »

Ne désirant pas lui infliger de blessures, il avait l’intention de la faire monter pas plus haut que la première branche. Pourtant, il n’allait pas lui faciliter la tâche en lui expliquant ce qu’il fallait faire. Alors il lui dit :

« Je te laisse te débrouiller pour atteindre les premières ramifications, et tu le feras chaque jour jusqu’à ce que tu y arrives. »

Savoir escalader un arbre était de la plus haute importance pour les chats de la forêt. Il était utile de pouvoir poursuivre le gibier en hauteur, mais cela servait également de cachette en cas de fuite d’un autre prédateur. Observant alors Nuage de Nénuphar, Cœur de Cerf remuait ses moustaches avec curiosité.
Hors-rp:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Nénuphar
Félin célèbre
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 17
Localisation : Perdue quelque part dans la forêt...

Feuille de personnage
Relations: soeur adoptive d'Étoile d'Hibiscus et amie de Bright xD // Coeur de Cerf est mon mentor et futur compagnon
Description physique: petite chatte au pelage gris soyeux et aux yeux vairons avec de très longues griffes
Puff: Nénuphy

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Mar 19 Aoû - 18:02

Nuage de Nénuphar regarda avec satisfaction Coeur de Cerf accepter la proie. Tandis qu'il entamait les restes du campagnol, la novice le parcourut du regard. Une telle flamme brillait dans le regard ambré et chaleureux du matou ! Nuage de Nénuphar se rendit compte qu'elle n'avait jamais rencontré un félin aussi beau, souple et musclé à la fois. Sa fourrure mi-longue couleur écureuil semblait tellement douce ! Coeur de Cerf avait l'apparence d'un puissant guerrier. Nuage de Nénuphar n'en avait aucun doute, son mentor était le plus doué de la forêt. Perdue rêveusement dans sa complentation du matou, la novice sursauta lorsque le beau mâle remercia l'apprentie :

« Merci beaucoup Nuage de Nénuphar, c’était délicieux. »

Visiblement, il avait terminé. Les deux félins ronronnèrent ensemble, ce bruit sonnant comme une sublime mélopée aux oreilles de la jeune chatte grise. Puis Coeur de Cerf se leva, à la grande joie de la novice. Elle avait été contente de manger, mais ses pattes la démangeaient et elle mourait d'envie de continuer l'entraînement. La queue de son mentor se posa sur son dos, la faisant frissonner, et elle se laissa guider entre les arbres afin de s'enfoncer plus profondément au coeur de la forêt. Après une petite course, les deux félins arrivèrent au pied d'un magnifique arbre. Nuage de Nénuphar était éblouie. Ses ramures semblaient protéger tout le territoire et son écorce avait l'air tellement solide ! C'était le plus grand et le plus bel arbre que la novice n'avait jamais vu. Alors que Nuage de Nénuphar s'apprêtait à le voir de plus près, Coeur de Cerf s'élança et commença à grimper. Il sauta tout d'abord, puis fit glisser ses pattes autour du tronc avant de l'escalader, ses belles griffes plantées dans l'écorce. Au bout d'un moment, le félin s'arrêta avant de redescendre. Il sauta aux côtés de son apprentie avant de lui demander :

« As-tu bien observé comment je suis monté ? »

Oui, la novice n'avait pas réussi à détacher son regard bicolore de son mentor. Il montait avec tant d'aisance ! Nuage de Nénuphar aurait tout fait pour y arriver, elle aussi. Malheureusement, elle sentait ne pas avoir le physique adéquat. Elle était douée pour courir vite, mais malgré ses griffes étonnement longues, elle n'osait pas se lancer dans un arbre. La force lui manquait. La seule fois où elle avait essayé, la branche choisie était trop fine et la jeune minette était lourdement tombée. Un très mauvait souvenir.

« Je te laisse te débrouiller pour atteindre les premières ramifications, et tu le feras chaque jour jusqu’à ce que tu y arrives. »

Le miaulement de son mentor lui intimait donc de grimper à l'arbre... Jamais la novice n'y arriverait. Elle avait peur de décevoir le félin qui occupait ses pensées, mais elle était bien obligée d'y aller. De plus, un félin du Clan du Tonnerre se devait de savoir pratiquer l'escalade ! C'était très utile en cas de danger, ou pour la chasse aux écureuils. Sentant le regard attentif de son mentor posé sur elle, Nuage de Nénuphar prit une pronfonde inspiration avant de s'approcher du Grand Sycomore dont elle connaissait le nom pour avoir entendu des anciens en parler. Elle observa attentivement le grand arbre, tentant de se remémorer les mouvements de Coeur de Cerf. Il avait tout d'abord sauté avec puissance. Nuage de Nénuphar visa un noeud dans l'écorce, s'accroupit puis bondit, avec moins d'aisance que son cher mentor, mais bondit tout de même. Dès qu'elle sentit ses griffes toucher l'écorce, elle se démena pour les planter autour du tronc. Et après ? Coeur de Cerf avait poussée dans ses pattes afin de grimper plus haut. Tordant le cou, l'apprentie aperçut une branche à quelques longueurs de queues de souris au-dessus d'elle. Tentant de réprimer des tremblements, elle leva une patte, puis l'autre. Elle se détendit un peu. Ce n'était pas si dur, finalement ! Elle atteignit son perchoir sans trop de difficulté et se pencha pour parler à son mentor. Avançant le long de la branche, la queue dressée se balançant pour garder l'équilibre, elle jeta un coup d'oeil vers le sol. Elle n'était vraiment pas montée haut. Mais soudain, elle sentit ses pattes glisser et, en panique, tenta de sauter en arrière vers le tronc. Erreur fatale... Nuage de Nénuphar dérapa avant de s'étaler au pied de l'arbre, une douleur cuisante dans la patte arrière gauche. Mais pire que tout, un terrible sentiment de honte la consummait...

Elle sentit un voile noir s'emparer d'elle pour quelques instant.

Hors-rp:
 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                    Merci à ma grande Félie !!!


Autre signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Mouette
Félin Légendaire
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 19
Localisation : Pouponnière *ou en train d'espionner l'antre de la guérisseuse :3*

Feuille de personnage
Relations: Mon Clan ♥
Description physique: Brune tigrée aux yeux bleus
Puff: Spirit *ou wet x)*

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Dim 24 Aoû - 9:42

Nuage de Nénuphar semblait hésitante, lorsque son mentor lui désigna le Grand Sycomore, arbre sur lequel il lui avait demandé de s’entraîner. Pourtant, malgré son appréhension visible, la jeune chatte rassembla son courage, puis se dirigea le plus proche du tronc possible. Ses pattes se situant à présent entre les racines noueuses et impressionnantes, elle paraissait encore plus frêle. Finalement, après un instant de réflexion, la novice grise se lança. Non sans un certain effort, elle réussit à agripper l’écorce, y plantant farouchement ses griffes profondes. Le guerrier roux se sentait à la fois effrayé et fier d’elle. Il était absolument sous son charme, et remarqua que pour une première fois, elle se débrouillait vraiment bien. Néanmoins, à chaque fois qu’elle entreprenait quelque chose de nouveau, il ne pouvait s’empêcher de se faire du souci à son sujet. Un accident était tellement vite arrivé… Se rabrouant, il dût se convaincre qu’elle n’était pas faite de glace, et ne se briserait pas au moindre choc. Après tout, ils étaient tous deux des chats de Clan, et non pas de simples chats domestiques. Se redressant avec confiance et noblesse, le matou réalisa que sa protégée avait d’ors-et-déjà atteint la branche la plus basse. Heureux de l’avoir laissée se surpasser, Cœur de Cerf émit un ronronnement joyeux. Mais soudain, il la vit marcher sur la ramure, et comprit qu’elle avait rentré ses griffes. Grossière erreur, il ne fallait jamais, au grand jamais, relâcher sa prise lorsqu’on ne se trouvait pas sur la terre ferme. Le guerrier cria, paniqué, à son apprentie :

« Nuage de Nénuphar, fais attention ! Ne rentre pas tes griffes ! »

Cependant, il était trop tard. La minette au pelage soyeux perdit son équilibre et commença à chuter. À ce moment-là, Cœur de Cerf oublia qu’elle ne tombait pas d’assez haut pour pouvoir se blesser. Il était tellement affolé qu’il tenta de rattraper Nuage de Nénuphar. Bondissant sous elle, il utilisa son long corps à la fourrure volumineuse pour amortir la cascade de celle à qui il tenait le plus. Lorsque la jeune chatte atterrit violemment contre son mentor, celui-ci l’entendit gémir, puis plus rien. Il se releva délicatement, prenant garde à la laisser glisser doucement, sans la blesser, puis la fixa d’un air bouleversé. Elle ne se réveillait pas. Complètement terrifié, le guerrier l’appela sans cesse, alternant ses paroles avec de vigoureux coups de langue sur la joue. Jamais il n’avait ressenti pareille frayeur. Le temps parût s’étirer, chaque instant qui passait voyait les pulsations cardiaques du matou s’accélérer dans un tumulte désorganisé. Quand son effarement atteignit enfin son point culminant, Cœur de Cerf s’allongea près d’elle en gémissant. Il entendait toujours sa respiration, mais ignorait ce qu’il se passait. Se reprenant, il se releva d’un bond, prêt à filer au Camp, afin de crier à l’aide à la guérisseuse. Ce ne fut pas nécessaire, car la petite chatte commença à remuer, surgissant de l’inconscience. Ne lui laissant pas le temps de souffler, le jeune mentor revint vers Nuage du Nénuphar, répétant à plusieurs reprises :

« Nuage du Nénuphar ! Nuage du Nénuphar ! Ça va ? Tu m’entends ? »

La scène continua ainsi durant quelques instants, laissant ainsi au guerrier roux le temps de s’inquiéter de plus en plus, jusqu’à ce qu’une larme de tristesse coula de l’un de ses yeux, puis alla s’écraser sur la truffe de sa novice. Il ravala alors ses larmes, impuissant et désespéré, puis attendit un mot de sa part…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Nénuphar
Félin célèbre
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 17
Localisation : Perdue quelque part dans la forêt...

Feuille de personnage
Relations: soeur adoptive d'Étoile d'Hibiscus et amie de Bright xD // Coeur de Cerf est mon mentor et futur compagnon
Description physique: petite chatte au pelage gris soyeux et aux yeux vairons avec de très longues griffes
Puff: Nénuphy

MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   Dim 24 Aoû - 15:18

« Nuage de Nénuphar, fais attention ! Ne rentre pas tes griffes ! »

L'avertissement affolé de Cœur de Cerf était arrivé trop tard. Déjà, la novice tombait de l'arbre. Le guerrier bondit au secours de son apprentie, se servant de son corps pour amortir la chute de Nuage de Nénuphar. La jeune chatte s'abattit lourdement dans la fourrure soyeuse de son mentor avant de glisser lentement sur le sol meuble. Elle laissa échapper un gémissement de douleur, puis perdit connaissance.

Une vague noire dansait devant l'apprentie qui flottait dans une vague de douleur et de honte. Elle était misérablement tombée ! Sous les yeux de Cœur de Cerf, qui plus est ! Jamais elle n'oserait réessayer l'escalade du Grand Sycomore avec lui. Mais elle était bien obligée de recommencer, encore et encore, pour rattraper son erreur stupide et s'améliorer. Alors qu'elle tentait de se forcer à rouvrir les yeux, elle sentit des coups de langue chauds et râpeux sur son pelage... Cœur de Cerf ? Au bout de quelques instants, Nuage de Nénuphar entendit un gémissement puis un bruit de saut, comme si un chat se relevait brusquement. Elle se décida alors à remuer...

« Nuage du Nénuphar ! Nuage du Nénuphar ! Ça va ? Tu m’entends ? »

C'est alors que l'apprentie reçut une goutte sur le museau. De la pluie ? L'avalant, Nuage de Nénuphar lui trouva un goût salé. Une larme ? Surprise, elle ouvrit péniblement ses paupières, dévoilant son regard mi-ambré, mi-vert. Cœur de Cerf était penché sur elle, les yeux humides. Émue, la jeune apprentie murmura :

« Désolée, Cœur de Cerf. J'ai commis une erreur ridicule... J'ai honte. »

Elle se releva tant bien que mal et secoua sa fourrure des épines qu'elle avait ramassée en étant allongée par terre. Sa patte lui faisait un peu mal, mais rien d'insurmontable. Elle voulait devenir une guerrière ! Et ce n'était pas une petite chute qui allait l'en empêcher !

« Je suis solide, tu sais ? Je ne suis pas tombée de haut, en plus. Ne t'inquiète pas, je suis en pleine forme ! »

Se redressant avec fierté, elle lança :

« Je m'entraînerai et je grimperai aussi bien que toi, un jour ! Mais... ai-je le droit de continuer mon apprentissage ou bien n'as-tu pas envie d'avoir une apprentie qui ne sait même pas grimper ? »

Sa dernière phrase fut un murmure inaudible. Nuage de Nénuphar s'apprêtait à se taire pour laisser parler son mentor, mais elle remarqua les beaux yeux du matou embrumés de larmes et ajouta, encore plus doucement que sa dernière phrase :

« Pourquoi as-tu pleuré ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                    Merci à ma grande Félie !!!


Autre signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Évidemment ! Par quoi commence-t-on ? »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des Clans Warriors - Forum RPG :: Territoires :: Clan du Tonnerre :: Territoires-
Sauter vers: